EHPAD INTERCOMMUNAL DE FLANDRE INTERIEURE

Tarifs

2021

 

Les tarifs sont fixés par le Conseil Départemental annuellement.

Le tarif journalier d'une journée à l'EHPAD se détaille de la manière suivante:

- Une partie Hébergement (qui recouvre l'ensemble des prestations hôtelières, de restauration, d'entretien et d'animation de la vie sociale de l'établissement qui ne sont pas liées à l'état de dépendance des personnes accueillies. Ce prix de journée est à la charge du résident ou de l'Aide sociale)

- Une partie Dépendance (qui recouvre l'ensemble des prestations d'aide et de surveillance nécéssaires à l'accomplissement des actes essentiels de la vie, qui ne sont pas liées aux soins que la personne âgée est susceptible de recevoir. Ces prestations correspondent aux surcoût hôteliers directement liés à l'état de dépendance des personnes hébergées, qu'il s'agisse des interventions relationnelles, d'animation et d'aide à la vie quotidienne et sociale ou des prestations de services hôteliers et fournitures diverses concourant directement à la prise en charge de cet état de dépendance. Un ticket modérateur dépendance est à la charge du résident ou l'aide sociale, l'établissement percevant l'allocation personnalisée d'autonomie, sous forme globale, ainsi sera facturé par jour (tarifs en vigueur) Prix de journée hébergement + Prix de journée dépendance)

Le tarif Hébergement  2021 est de 58.53 euros (pour une chambre individuelle) et de 52.67 euros (pour une chambre double)

Le tarif Dépendance dépend du GIR (Groupe Iso Ressource) du résident

Pour information, les tarifs de GIR journaliers au 1er mars de l'année en cours sont les suivants:

GIR 1-2: 18.01 euros
GIR 3-4: 11.43 euros
GIR 5-6: 4.85 euros

 

L'EHPAD Intercommunal de Flandre Intérieure perçoit l'APA sous forme de dotation globale.

 

Aides financières éventuelles

 

Evaluez votre reste à charge en cliquant sur le lien suivant:

http://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/estimez-le-montant-de-votre-reste-charge


Allocation logement : L'EHPAD étant habilité à l'allocation logement, vous pouvez vous rapprocher de la CAF (caisse d'allocation familiale) ou de la MSA (mutualité sociale agricole) afin d'estimer vos droits.

 

ACS : Aide à la complémentaire santé :

L’ACS est réservée aux personnes dont les ressources sont légèrement supérieures au plafond d’attribution de la CMU-C.

Elle vous donne droit, durant un an, à une aide financière pour payer votre contrat de complémentaire santé.

Une complémentaire santé facilite votre accès aux soins en prenant en charge la part complémentaire de vos dépenses de santé.

Concrètement, cette aide vous permet de réduire, et dans certains cas de prendre en charge totalement, le montant de votre cotisation annuelle.

Lors de vos visites chez le médecin, l’ACS vous permet également de bénéficier d'une dispense totale d'avance des frais.

De plus, vous bénéficiez des tarifs médicaux sans dépassement d'honoraires dans le cadre d'un parcours de soins coordonnés, quel que soit le médecin, même s'il pratique des honoraires libres (professionnels en "secteur 2"), sauf en cas d'exigences particulières de votre part (visite en dehors des heures habituelles de consultation, visite à domicile non justifiée...).

Et vous êtes dispensé des franchises médicales et de la participation forfaitaire de 1 €.

L'Aide sociale à l'hébergement (ASH) : L'ASH permet de prendre en charge tout ou partie des frais liés à l'hébergement d'une personne âgée en établissement ou chez un accueillant familial. Elle est versée par les services du département.

Pour pouvoir bénéficier de l'ASH, il faut :

  • avoir plus de 65 ans (ou plus de 60 ans si l'on est reconnu inapte au travail),
  • résider en France de façon stable et régulière, c'est-à-dire de manière ininterrompue depuis plus de 3 mois,
  • disposer d'un titre de séjour en cours de validité, si la personne âgée est étrangère,
  • avoir des ressources inférieures au montant des frais d'hébergement,
  • et résider en établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Éhpad), ou en unité de soins de longue durée (USLD), ou résidence autonomie (ex logement-foyer), habilité à recevoir des bénéficiaires de l'ASH. Cette information figure sur l'annuaire des établissements du portail pour les personnes âgées.
Où s’adresser ?

Annuaire des établissements pour personnes âgées

Une personne qui a vécu au moins 5 ans dans un établissement sans y bénéficier de l'ASH, et qui en a besoin à un moment donné, peut bénéficier de l'ASH même si :

  • elle n'occupe pas une place habilitée,
  • ou que l'EHPAD n'est pas habilité à l'aide sociale.

Les personnes handicapées vivant en Éhpad peuvent bénéficier du régime de l'ASH pour les personnes handicapées sous certaines conditions.

La demande d'ASH doit être faite auprès de la mairie.

Les dossiers de demande sont à disposition auprès de la mairie.

La demande doit être déposée dans la commune du domicile de secours.

Pour que la prise en charge des frais d'hébergement débute à partir de la date d'entrée dans l'établissement, la demande d'ASH doit être faite dans les 2 mois suivant cette date d'entrée. Il est donc conseillé de faire la demande d'ASH en même temps que les démarches d'admission en établissement.

La mairie transmet la demande d'admission auprès des services du département. Les délais d'instruction des dossiers sont susceptibles d'être longs.

Cette aide est récupérable au décès.

Source: https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2444?